Les chantiers qui transformeront Paris

1 octobre 2014
Catégorie
Urbanisme

Ils arrivent ces nouveaux chantiers parisiens !

 

Chose promise chose due, Jeeves mets fin aujourd’hui à un suspense insoutenable en vous proposant un panel des gros chantiers parisiens en cours.

Après les projets achevés en 2013 et 2014, tournons nous désormais vers le futur et observons la physionomie que prendra Paris d'ici quelques années.

 

C’est chaud bouillant, Jeeves n’attend que ça : la fondation Louis Vuitton ouvrira ses portes le 27 octobre 2014.

Très beau projet porté par Bernard Arnault en partenariat avec l’architecte Franck Gehry (souvenez vous, celui qui a conçu le musée Guggenheim de Bilbao, la cinémathèque française) implanté au cœur du jardin d’acclimatation de Paris. Rien que le bâtiment vaut le coup d’œil : un nuage de verre un brin extravagant et déstructuré évoquant la voile d’un bateau. La fondation a pour vocation de promouvoir la création artistique contemporaine en exposant les mouvements historiques de l’art des XXème et XXIème siècles. Il y aura des collections permanentes, des expositions temporaires, le tout s’adressant aux parisiens mais aussi à un public international. Un nouveau mastodonte de la culture est sur le point de voir le jour, incontournable !

 

Déplaçons nous maintenant un peu plus au nord avec l’évolution du quartier Clichy Batignolles.

Nous avions parlé il y a déjà deux ans de ce vaste projet d ‘aménagement urbain, certainement un des plus grand à Paris.

Et bien, ce quartier sort de terre petit à petit. Le parc Martin Luther King est entièrement livré, des immeubles d’habitation désormais occupés. Restent plusieurs chantiers en cours, et notamment la fameuse cité judiciaire. Elle verra le jour à la porte de Clichy, dessinée par l’architecte italien Renzo Piano. Après moults rebondissements, le projet est en cours et la tour devrait entrer en service dès la fin 2017. N’oublions pas non plus l’extension de la ligne 14 et du tram T3.

 

Impossible non plus de faire l’impasse sur un des sujets les plus spectaculaires de la rentrée : la refonte du quartier des Halles. La fameuse canopée devrait voir le jour cette année. " Contrairement à ce qui se dit et s’écrit, le projet de la Canopée progresse bien, confie Patrick Berger, l’architecte du projet. Ici, certes, la forme est complexe, par contre le système constructif demeure très simple. Nous nous sommes inspirés de la nature où de nombreux motifs sont le fruit de process de fabrication liés aux contraintes de l’environnement et au souci d’économie d’efforts."

L’ensemble des travaux s’étend jusqu’à 2017, ceci s’expliquant par la complexité de ce lieu. Rénovation en profondeur avec une réorganisation des espaces en surface, une reconstruction de la partie émergée et un renforcement de l’accès piétons. Bon à savoir, les aires de jeux pour les enfants sont déjà ouvertes.

 

Retournons un peu plus en périphérie avec Paris Nord-Est. Le plus vaste projet de réaménagement urbain mais aussi le plus complexe et flou. Ce chantier est à cheval entre les 18ème et 19ème arrondissement, intégrant aussi les communes avoisinantes de la plaine St Denis, Aubervilliers...Au total, neuf secteurs d’aménagement sont concernés. Ce qui est le plus identifiable aujourd’hui sont les anciens entrepôts Mac Donald en cours de transformation. Au programme : des logements, des bureaux mais aussi des équipements : gymnase, collège, école, crèches...

Evidemment, les nouvelles normes environnementales seront de la partie et l’ensemble du projet axé sur l’intégration de la nature dans une zone traditionnellement très industrielle. Chouette, on va enfin respirer !

http://paris-nord-est.paris.fr

 

Dans le 15ème arrondissement,  est en train de se construire le futur ministère de la Défense. Parfois appelé le "pentagone à la française", ou encore "Balardgone", ce site a pour vocation d’héberger les services du ministère de la Défense et des états-majors des armées. Ce projet fait l’objet d’un montage juridique et financier innovant : le PPP (partenariat public-privé). L’état étant propriétaire du terrain, confie la conception, la réalisation et l’entretien du site à un opérateur privé. Le contrat est actuellement établi pour 30 ans. La livraison est prévue pour 2015.