Les chantiers parisiens en 2014

26 septembre 2014
Catégorie
Urbanisme

Si vous avez loupé le train en marche, voici les nouveaux espaces incontournables à Paris que Jeeves a testé pour vous : ces grands chantiers achevés en 2013/2014 qui ont ouverts leurs portes :

 

  • Les berges de seine :

2,3km de balade piétonne entre le pont de l’Alma et le port de Soférino côté rive gauche. On a l’impression d’être à Paris-Plage toute l’année sans l’affluence estivale ! Les aménagements très urbains sont réussis et multitude d’aires de jeux, bars ou iles flottantes se sont appropriés l’espace. A tester seul ou en famille ! 

 

  • Place de la république :

Emplacement quasi inévitable de la cartographie parisienne, la place de la République est désormais dotée d’une immense esplanade piétonne très vite adoptée par les riverains et autres curieux ainsi qu’un axe de circulation modifié. Oh miracle, pas d’embouteillages supplémentaires et une bouffée d’air dans ce quartier très dense !

 

 

  • Beaugrenelle :

La modernisation et la réouverture de ce centre commercial est vécue comme un soulagement par les habitants du 15ème qui voyaient leur front de Seine dépérir. Un des rares centres commerciaux dans Paris intra-muros.

 

  • Le Louxor :

Cinéma mythique ayant connu son âge d’or entre 1921 et les années 60, sombre peu à peu face à la concurrence trop forte du petit écran et finit par fermer ses portes en 1983. Après une longue traversée du désert, et quelques changement d’affectation sans succès (disco antillaise, gay...) le Louxor renaît de ses flammes en 2013. Sa façade et l’intérieur de style art-déco/égyptien unique en son genre tranche avec la physionomie générale du quartier. Il est aujourd’hui un sympathique cinéma d’art et d’essai ayant une programmation éclectique, moderne, avec une attention particulière portée sur les film « du sud » et les enfants.

 

  • Le Carreau du temple

Ce sont les chevaliers de l’ordre du temple de Jérusalem au XIIème siècle qui lui ont  donné son nom. Ce lieu haut en couleur et en histoire, qui a notamment hébergé la toute première foire de Paris en 1904 est peu a peu démantelé et vendu, sauf l’ultime parcelle sauvée par des associations de quartiers dans les années 80. Aujourd’hui le bâtiment entièrement rénové met en valeur sa structure originelle métallique sur fond de bois de chêne et de verre. Le carreau du temple s’inscrit dans son quartier en tant que lieu sportif et culturel, il fait venir nombre de curieux et amateurs grâce à sa programmation exigeante et diversifiée.